ACTUALITE

______________

2016

 

Invité au Salon du Livre de Colmar les samedi et dimanche 26 et 27 novembre

 

Conférence à l'ALEP à Colmar le 17 novembre 2016

 

Présent au Salon du Livre des auteurs régionaux à Sélestat les 11, 12 et 13 novembre 2016

_____________

2015

 

Invité au Salon du Livre de Colmar stand Hartmann

les samedi et dimanche 21 et 22 novembre

 

Présent au Salon du Livre des auteurs régionaux à Sélestat

les 7 et 8 novembre 2015

 

Présent au Salon Croq'livres

de Sarre-Union

le dimanche 11 octobre

 

Rencontre à la librairie HARTMANN

à Colmar

le samedi 3 octobre

de 15 à 18 heures

___________________________

 

Présent à la Fête du Livre de Husseren-Wesserling

le 27 septembre 2015

 

Invité à la Foire du Livre de Saint-Louis

25 et 26 avril 2015

 

Invité aux Journées

du Livre et du Vin,

à Saumur
19 avril 2015

 

Café littéraire

au

Salon de thé chez Martine

13 Rue de Franche Comté, 67100 Strasbourg

le samedi 7 mars à 16h30

 

5è Rendez-Vous Image

Strasbourg

23, 24 et 25 janvier 2015

Sélection officielle

du livre

 

______________ 2014

 

22 et 23 novembre

Invité à la

Foire aux Livre de Colmar

 

8 et 9 novembre

participant au

Salon AAAA à Sélestat

 

16 avril de 19 à 20 h

Invité de Marcel Quillévéré

France Musique

Les traverses du temps

 

Invité aux Journées

Nationales du Livre

et du Vin, à Saumur

Membre du Jury

du Prix

Jean-Claude BRIALY

 

http://www.livreetvin.com/

programme-2014/les-auteurs-

presents-en-2014/

 

9, 10 et 11 mai

Invité

à la Foire aux Livres

de Saint-Louis

http://www.foirelivre.com/

Alexandre Zahnbrecher, autour du grand polyptyque de 9 photographies de Sébastien Baumgartner, accompagné du texte de Gilbert Lascault, interroge la figure mythologique de Lilith, la vraie première femme dans la Bible, celle qui précéda Eve.

 

 

 

Amateur d’art, admirateur de l’œuvre de Henri Maccheroni le photographe majus-

cule du sexe de la femme, il travaille à l’édition de La légende du sexe féminin, montrant pour la première fois l’ensemble de ces photos.

Sébastien Baumgartner est né en 1975. Fervent amateur de la nature, il entreprend des études techniques pour faire de sa passion un métier, sans délaisser son autre centre d’intérêt, la photo.

Ainsi, entre 1995 et 2000, il réalisera des séries en noir et blanc au sein des nombreuses nécropoles qu'il visitera, s’impliquant jusqu’à l’extrême limite de sa capacité émotionnelle.

Cette mise en danger par l’atteinte de ses marges les plus intimes, le contraindra à une rupture radicale. Cette pause va durer huit ans. En 2008, prenant le chemin du numérique, portant un regard nouveau, il veut travailler en ménageant dorénavant une distance salutaire avec son sujet.

Socio-critique, il cherche, avec cette motivation nouvelle, à s'affranchir des artefacts de la mode et des violences de l'appareil productif. Pour lui, la photographie ne doit pas se faire piège pour le regard ni pour l'âme. La mode – prise en tant que consommation frénétique d’images dans un environnement confisquant jusqu’à l’humain – le rebute essentiellement, en ce qu’elle lui semble être le théâtre de la mauvaise foi par excellence. Se gardant de proposer des réponses, Sébastien Baumgartner veut pousser l’interrogation en ses retranchements.

 

Agrégé de philosophie en 1960, Gilbert Lascault entreprend la rédaction de sa thèse, Le monstre dans l’art occidental, essai d’esthétique inaugurant ses écrits à venir. Il découvre l’art contemporain en rencontrant Henri Michaux et Jean Dubuffet. Gilbert Lascault a enseigné l'esthétique et la philosophie de l'art à l'université Paris X-Nanterre à partir de 1968, puis à l’université Panthéon-Sorbonne dans les années 1990 ; il propose des séminaires de discernement et d’incertitude aux étudiants et chercheurs en philosophie, en histoire de l’art et en arts plastiques. Un livre collectif s’intitule Les fables du visible et l’esthétique fictionnelle de Gilbert Lascault (dir. Françoise Coblence), La Lettre volée, Bruxelles 2003. Il a publié dans de très nombreuses revues : L’Arc, Traverses, La Quinzaine littéraire, L’Art Vivant, Artstudio, XXè siècle, Beaux-arts, La Revue d’esthétique… Il a travaillé régulièrement à France-Culture; il a longtemps participé à Panorama et à Des Papous dans la tête. Il a été, en 1995, l'invité d'honneur de l'Oulipo. En tant qu'écrivain, Gilbert Lascault a participé à la réalisation de livres d'artiste avec, notamment, Pierre Alechinsky, Christian Babou, Eliz Barbosa, Cantié, Jean Cortot, Henri Cueco, Bertrand Dorny, Agnès Dubart, Ghislaine Escande, Nathalie Grall, Françoise Gründ, Philippe Hélénon, François Houtin, Peter Klasen, Joël Leick, Daniel Nadaud, Gaëlle Pelachaud, Denis Pouppeville, Antonio Segui, Peter Stämpfli, Brigitte Tartière, Pétra Werlé, Mâkhi Xenakis, et d’autres. Il a également écrit sur les œuvres d'artistes : par exemple Pierre Alechinsky, Nicolas Alquin, Francis Bacon, Christian Boltanski, Pierre Buraglio, Leonardo Cremonini, Henri Cueco, Marinette Cueco, Olivier Debré, Jean Dubuffet, Max Ernst, Claude Gagean, Michel Haas, Jean Le Gac, Marie-Rose Lortet, Henri Maccheroni, Robert Malaval, Natalie Mei, Annette Messager, Odon, Anne et Patrick Poirier, Antoine Poupel, Germain Roesz, François Rouan, Jean Tinguely, Gérard Titus-Carmel,Vladimir Velickovic, etc. Gilbert Lascault a également publié en 2008 : Les vampires de Louis Feuillade : Soeurs et frères de l'effroi (Yellow Now). Il est, depuis le 4 mai 2005, régent du Collège de 'Pataphysique pour la chaire de Tératoscopie & Dinographie. Actuellement professeur émérite de philosophie de l'art à l'université Panthéon-Sorbonne (Paris I), il est écrivain et critique d’art.